f
Lorem ipsum dolor sit amet, urna montes lobortis parturient.
MAEL
Image Alt

Les principaux commentateurs de la Michna

/Les principaux commentateurs de la Michna

Bartenoura

Ecrit par le Rav Ovadia Ben (fils de) Avraham Yéré, né à Bartanouro au nord de l’Italie en 1450 et décédé à Jérusalem entre 1495 et 1516. Il fut l’élève du célèbre Maharik le Rabbi Yossef de Kolone. En 1485 il quitte sa ville pour se diriger vers la terre d’Israël. Il passera par Rome, Naples, Salerno, Palerme, où à chaque fois il fut prié de rester et diriger la communauté, mais il refuse et poursuis son chemin vers Rhodes et Alexandrie, pour ensuite Hébron, Bethlehem, et arrivera à Jérusalem pour Pessah en 1488. Il devient alors Rav de la ville et s’impliqua dans l’union des communautés. Il prend aussi la responsabilité de la Hévra Quadicha (l’enterrement selon la loi juive) et des caisses de charité. Il termina son commentaire sur la Michna à Jérusalem et par sa clarté et son langage simple s’imposera comme référence. Il se base sur le Talmud, Rambam et Rachi. Il est aussi l’auteur d’un commentaire sur la Torah appelé “Amar Naka”.

Rambam

Rabbi Moché ben Maïmon ou Maïmonide est né à Cordoue (Espagne) en 1135. Il fut l’élève du Ri Migach, lui-même élève du Rif Rabbi Itshak Elfassi. Il écrit son commentaire sur la Michna en arabe. Il écrit ensuite le Michna Torah recueil de toutes les lois de la torah orale. Après le décès accidentel de son frère dans un bateau et la perte de toute la fortune familiale, il dut travailler comme médecin et sa réputation dépassa sa communauté, il fut nommé médecin du gouverneur d’Egypte. Il décédaau Caire en 1204 et fut enterré à Tibériade. Son langage est toujours profond et précis, mais souvent différent des autres commentateurs de la Michna.

Tossfot Yom Tov

Le Tossfot Yom Tov écrit par le Rav Yom Tov Lipman Heller (1579-1654). Elève du Maharal de Prague il est nommé à l’âge de 18 ans juge au tribunal rabbinique de son maitre, fonction qu’il occupera pendant 28 ans. Il est nommé ensuite Rav de la ville de Nikelchbourg et plus tard de la ville de Vienne. Dénoncé par ses ennemis il est arrêté, jugé et condamné à mort par Ferdinand 2 qui l’accuse de porter atteinte au christianisme, d’avoir transgressé l’ordre du Pape de bruler le Talmud et plus encore d’avoir, au contraire, écrit et publié un commentaire sur le Talmud. Après maintes supplications et interventions, il est “gracié” par Ferdinand 2. Il quitte Vienne pour la Pologne et sera nommé Rav de Cracovie en 1643 jusqu’a son décès. Auteur aussi d’un commentaire sur le Roch et sur le Lévouch.

Tiférét israel

Né en Allemagne en 1782 le Rav Israël Lipchitz était le Rav de Danzig et son commentaire fut vite accepté dans le monde juif de l’époque. Il imprima son livre sur la Michna en plusieurs étapes entre 1830 et 1860, année de son décès. Reprenant très brièvement les explications de Rachi Rambam et Barténoura dans une partie appelée “Yakhin”, et des approfondissements dans la partie “Boaz” rappelant ainsi les deux piliers du temple “Yakhin et Boaz”.